Mission, structure et financement

Mission

La mission d’EurAc est de mener un plaidoyer auprès de l’UE, pour la mise en place de politiques cohérentes et fortes qui promeuvent la paix, la participation politique inclusive, la gestion durable et équitable des ressources naturelles, ainsi que le respect entier des droits humains dans la région des Grands Lacs par l'EU et ses Etats membres. 

EurAc regroupe des organisations membres de la société civile de divers pays européens. Ces organisations abordent les causes structurelles du sous-développement et de l’instabilité dans la région des Grands Lacs en Afrique.

Elles soutiennent la société civile au Burundi, en République démocratique du Congo et au Rwanda dans leurs efforts de promotion de la paix, du respect des droits humains et de développement, en s’assurant que leurs préoccupations et besoins soient entendus et prise en compte par les décideurs politiques de tous niveaux au sein de l’Union européenne (UE).

La force d’EurAc repose sur l'expertise solide et variée du réseau dans ses thématiques de travail, ainsi que sur des relations de longue date avec de nombreux acteurs locaux de la société civile de la région ainsi qu’avec les décideurs politiques des institutions de l’UE à Bruxelles, des capitales européennes, ainsi que des agences des Nations unies, à Genève notamment.

EurAc a une position unique pour suivre les relations de l’UE avec la région des Grands Lacs, et pour envoyer des messages clairs et factuels qui peuvent façonner l’agenda et les actions de l’UE conformément à sa mission et ses principes.

 

Mandat

  • Information : informer les membres du réseau et les acteurs politiques européens et internationaux sur la situation dans la région des Grands Lacs en vue de leur faciliter l’accès aux sources d’information indépendantes et fiables.
     

  • Plaidoyer 

    (1) Développer des stratégies de plaidoyer ciblées ainsi que des analyses, prises de position et recommandations coordonnées, fortes et cohérentes, de manière à ce que les efforts diplomatiques et les différentes interventions des institutions européennes et internationales (notamment des gouvernements européens, de l'Union européenne et des Nations unies), ainsi que des principaux bailleurs de fonds, soient plus cohérents et fondés sur les besoins et les réalités exprimés par les peuples de la région des Grands Lacs, en particulier les plus vulnérables et les plus marginalisés.​ 

    (2) Afin de soutenir ou d’appuyer les processus locaux, le rôle d’EurAc consiste également à renforcer le plaidoyer politique des partenaires locaux de la société civile soutenus par nos organisations membres, et à relayer leurs préoccupations et leurs recommandations au niveau de l’UE et de la communauté internationale.​ Ces différentes activités sont définies par les Plans stratégiques triennaux d’EurAc et les objectifs prioritaires développés et approuvés par les membres, et sont liées aux activités de plaidoyer menées par les membres au niveau national dans leurs pays respectifs.
     

  • Concertation et coordination : fournir des outils de coordination permettant aux membres de la plate-forme de coordonner  leurs interventions et projets sur le terrain, ainsi que leurs activités de plaidoyer respectives.

 

Priorités thématiques

Le travail de plaidoyer politique d’ EurAc s'effectue selon les trois priorités thématiques suivantes :

 

 

 Participation politique inclusive (démocratie) et droits humains

 

 

 Paix et sécurité

 

 

 Gestion durable et équitable des ressources naturelles

 

Ce choix est basé sur les principaux défis et risques identifiés pour la région, sur l'expertise interne à EurAc, et sur les domaines de travail des organisations membres. Ces thèmes impliquent une série de défis interconnectés qui ont des conséquences importantes sur la situation dans la région. D'une portée volontairement large, ces thèmes permettent à EurAc d'adapter son travail en fonction de l'évolution du contexte.

Le renforcement du rôle et de la participation des acteurs non-étatiques locaux, notamment les organisations de la société civile, mais aussi plus particulièrement le rôle des femmes, la promotion et la protection des droits humains et enfin la lutte contre l’impunité, sont par ailleurs autant de priorités transversales qui orientent le travail de plaidoyer d’EurAc.

Notre mission de plaidoyer se base sur la charte politique d’EurAc adoptée par l'assemblée générale en décembre 2015. 

Pour plus d'informations sur le réseau et notre travail, lisez notre dépliant de présentation.

 

Réalisations

EurAc produit des rapports et des notes d’analyse, organise des événements publiques et d’experts visant à promouvoir des politiques de l’UE qui encouragent le respect des droits humains, la participation politique inclusive, ainsi que la paix et la gestion équitable et durable des ressources naturelles dans la région des Grands Lacs. De la question des minerais de conflits, aux défis posés par la réduction de l’espace démocratique dans les trois pays de la région, nous oeuvrons pour assurer que la voix de la société civile locale soit entendue à tous les niveaux du processus de décision européen. Voici quelques exemples de nos publications récentes et de nos événements de plaidoyer:


 

 

 

 

 

 

 

  • EurAc a assuré un plaidoyer efficace pour l’adoption d’un règlement européen contraignant sur l’approvisionnement responsable des minerais provenant de zones de conflit ou à haut risque. A travers des événements publics, des publications, et en travaillant en coalition avec d’autres ONG, nous avons argumenté pour un règlement qui fonctionne en accord avec les intérêts des mineurs artisanaux et de la société civile au RDC.
  • EurAc s'efforce de maintenir la paix, le développement et le respect des droits humains dans la région des Grands Lacs en tête de l’agenda de l’UE. Nous organisons régulièrement des conférences publiques réunissant les décideurs européens, la société civile des Grands Lacs et internationale, afin d’encourager le dialogue et la coopération internationale.
  • EurAc estime que la tenue d’élections libres, crédibles, transparentes et apaisées est fondamental pour assurer que la voix du peuple des Grands Lacs soit entendue, et que les gouvernements répondent à leur peuple et travaillent dans l’intérêt de ce dernier. A cet égard, EurAc observe les processus électoraux, et dialogue avec la société civile des Grands Lacs pour assurer que la voix de tout le monde soit entendue, notamment au niveau européen.

Structure

Le Réseau européen pour l'Afrique centrale (EurAc) est composé d’un conseil d’administration, d’un secrétariat et des organisations membres.

L’assemblée générale, qui est le principal organe décisionnel d’EurAc, se réunit deux fois par an, alors que le conseil d’administration se réunit quatre fois par an. Les membres du CA sont élus au sein des organisations membres lors des AG.

Le secrétariat, basé à Bruxelles, est composé de 3 employé·e·s et un·e stagiaire qui exécutent le travail quotidien d’EurAc. Ceci implique :

  • La coordination des trois groupes de travail thématiques (GTT) :
    ‣ GTT Droits humains et participation politique inclusive
    ‣ GTT Paix et sécurité
    ‣ GTT Ressources naturelles
  •  Le développement d’activités de recherche et de plaidoyer
  • Le travail de communication

Le partage d’information, d’analyses et le développement des positions politiques d’EurAc s’effectuent au travers de groupes de travail thématiques. Ils permettent aux membres de participer activement au développement des positions publiques et des stratégies internes et externes du réseau.

 

Financement

EurAc fonctionne presque exclusivement sur la base de l'engagement et du soutien de ses organisations membres. Leurs cotisations annuelles permettent au secrétariat, basé à Bruxelles, d'effectuer son travail de plaidoyer et d'information en toute indépendance.

EurAc reçoit par ailleurs des fonds ponctuels de la part de fondations internationales telles que Humanity UnitedOpen Society Foundations et National Endowment for Democracy (NED).